DAVIS (JEFFERSON)

DAVIS (JEFFERSON)
DAVIS (JEFFERSON)

DAVIS JEFFERSON (1808-1889)

Né dans le Kentucky, mais installé très tôt dans le Mississippi, Jefferson Davis fréquente l’école militaire de Westpoint. Après une carrière dans l’armée au cours de laquelle il participe aux guerres indiennes contre Faucon noir, en même temps que Abraham Lincoln, il se consacre de 1835 à 1845 au défrichement et à la gestion d’une plantation que son frère l’a aidé à acquérir dans le Mississippi.

En 1845, il est élu sénateur du Mississippi, mais démissionne pour participer brillamment à la guerre contre le Mexique au cours de laquelle, blessé, il gagne la bataille de Buena Vista. Son expérience et sa compétence militaires lui valent d’être choisi comme président de la Commission des affaires militaires au Sénat, puis comme secrétaire d’État à la Guerre par le président Franklin Pierce en 1853. À ce poste, il joue un rôle très dynamique dans le renforcement et l’équipement de l’armée et du système de défense nationale. En même temps, il manifeste déjà l’ambition d’un Sud puissant en incitant à l’établissement d’une voie ferrée et en inspirant au président Pierce ses visées sur Cuba. Ses réflexions sur le Compromis de 1850 l’amènent à défendre une position de revendication des droits du Sud au sein de l’Union plutôt qu’une position extrémiste, jusqu’en 1859. C’est seulement en 1860, après la sécession du Missouri, qu’il quitte le Sénat et se rallie aux extrémistes nationalistes.

Alors même qu’il est choisi comme président des États confédérés d’Amérique, en février 1861, ce dont il n’a pas eu l’ambition, il cherche encore la négociation avec Lincoln et constitue un cabinet où les extrémistes ne seront pas représentés avant la prise de Fort Sumter par les Nordistes le 12 avril 1861, événement qui déclencha la guerre de Sécession.

En comparaison avec Lincoln, Jefferson Davis paraissait plus compétent et plus prestigieux, car, outre une grande prestance physique, il jouissait d’une réputation de courage, d’intégrité, de grande élévation de principes et de caractère, en dépit d’un manque de finesse et de cordialité. De plus, à partir de 1861, une mauvaise santé accentue son humeur instable et son intransigeance. Il choisit un cabinet plus pour des raisons d’efficacité que pour tenir compte des courants politiques des États confédérés, négligeant la classe des planteurs aristocrates au profit d’hommes politiques peu connus.

Ses relations avec les États et le Congrès confédéral s’aigrissent très rapidement car, à sa conception d’un pouvoir exécutif fort qui dirige les efforts de guerre, s’opposent les tendances autonomistes traditionnelles des États du Sud; cette détérioration aboutit en particulier à une rupture avec le vice-président Alex Stephens et avec deux gouverneurs d’États, ainsi qu’à un affrontement direct avec plusieurs généraux qui lui paraissent outrepasser ses ordres.

Après la reddition du général Lee à Appomattox le 9 avril 1865, Jefferson Davis refuse de céder et entraîne une partie de son cabinet vers le sud en adjurant les généraux Johnston et Beauregard de continuer la guerre. Il est fait prisonnier le 10 mai 1865 en Géorgie et reste incarcéré à Fort Monroe deux ans sans être jugé.

La fin de sa vie est consacrée à des activités sans conséquences politiques. Il reste persuadé de son bon droit qu’il expose dans Grandeur et chute du gouvernement confédéral mais, avant de mourir, il saura indiquer à ses concitoyens que «le passé est mort [...]. Je vous conjure d’abandonner toute rancœur, tout ressentiment.»

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Davis,Jefferson — Davis, Jefferson. 1808 1889. American soldier and president of the Confederacy (1861 1865). He was captured by Union soldiers in 1865 and imprisoned for two years, and although he was indicted for treason (1866), he was never prosecuted. * * * …   Universalium

  • Davis, Jefferson — born June 3, 1808, Christian county, Ky., U.S. died Dec. 6, 1889, New Orleans, La. U.S. political leader, president of the Confederate States of America (1861–65). He graduated from West Point and served as a lieutenant in the Wisconsin Territory …   Universalium

  • Davis, Jefferson — ► (1808 89) Político estadounidense. Fue ministro de la Guerra en 1853 89. * * * (3 jun. 1808, cond. de Christian, Ky., EE.UU.–6 dic. 1889, Nueva Orleans, La.). Dirigente político estadounidense, presidente de los Estados Confederados de América… …   Enciclopedia Universal

  • DAVIS, JEFFERSON —    President of the Confederate States, born in Kentucky; entered the army; fought against the Indians; turned cotton planter; entered Congress as a Democrat; distinguished himself in the Mexican war; defended slave holding and the interests of… …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Jefferson Davis — Beauvoir, das Wohnhaus und die Bibliothek …   Deutsch Wikipedia

  • Jefferson Davis (disambiguation) — Jefferson Davis may refer to:;People *Jefferson Davis (1808 ndash;1889), president of the Confederate States of America **Jefferson Davis Presidential Library **Jefferson Davis State Historic Site, monument at the site of President Davis s… …   Wikipedia

  • Jefferson Davis — Jefferson Finis Davis 1.er Presidente de los Estados Co …   Wikipedia Español

  • Jefferson Davis (Politiker) — Jefferson Davis (* 6. Mai 1862 bei Richmond, Arkansas; † 3. Januar 1913 in Little Rock) war ein US amerikanischer Politiker und zwischen 1901 und 1907 Gouverneur von Arkansas. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Gouverneur von Arkansas 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Jefferson Columbus Davis — Surnom Jef Naissance 2 mars 1828 Comté de Clark Décès 30 novembre 1879 (à 51 ans) …   Wikipédia en Français

  • Davis — Davis, Angela Davis, Bette Davis, Copa Davis, Jefferson Davis, John Davis, Miles Dewey * * * (as used in expressions) Davis, Angela (Yvonne) Davis, Benjamin O(liver), Jr. Davis, Bette …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”